Focus n°19 : Menuiserie ébénisterie Schaus Sprl

Nom de l’Entreprise/Statut/Nombre de salariés/Date création entreprise


La menuiserie ébénisterie Schaus est une Sprl comprenant un ouvrier et Laurent Schaus, patron de l’entreprise. Cette PME, forte d’une expérience de 10 ans dans l’aménagement intérieur, se veut avant tout attentive aux désirs de ses clients. 


Depuis quand habitez-vous la commune ?

« Depuis maintenant 4 ans, mon entreprise se situe sur la zone d’activité économique appelée Haut du Sud et située aux abords de Tintigny. Je proviens et habite à Ethe, là où j’ai lancé mon activité avant de m’installer ici. »

Pourquoi s’être installé ici ?

 « Je voulais agrandir mon entreprise. J’ai donc pris contact avec Idelux qui m’a proposé d’investir ici. L’idée m’a séduit, l’endroit était attractif, convivial et bénéficiait d’une belle visibilité avec le trafic automobile journalier. La sécurité a également été un facteur déterminant dans le choix de cet endroit puisque malheureusement, de nombreux vols existent dans d’autres zones d’activité. J’ai donc été le premier à demander mon permis de construction sur cette zone. » 

Quels services proposez-vous ?

« Nous nous concentrons uniquement sur l’aménagement intérieur. Qu’il s’agisse de meubles tels que salle à manger, chambres à coucher, bureaux ou d’aménagements fixes comme des placards, dressings, cuisines, nous nous adaptons au maximum aux souhaits du client. Nous réalisons tous ces aménagements en panneaux dérivé du bois qui sont de plus en plus demandés et parfois en bois massif (souvent du chêne). Notre gamme est donc étendue et comprend notamment les panneaux mélaminés, stratifiés et les plaqués. Nous réalisons également les finitions telles que les laques et autres peintures.

Nous faisons uniquement du « sur mesure » et proposons un produit de sa conception à sa réalisation, en adéquation avec les habitations de nos clients. Notre service est donc complet puisque nous nous rendons sur place, étudions avec le client les différentes possibilités et réalisons également la pose de nos produits. » 



A qui s’adressent-ils ?

 « Actuellement, ma clientèle est essentiellement constituée de particuliers. Cependant, il nous arrive de collaborer avec d’autres menuisiers qui me font des commandes de panneaux usinés, prêts à être assemblés. » 

Pouvez-vous résumer votre entreprise en 3 mots ?

 « Souplesse – Qualité – Service »

Qu’envisagez-vous pour l’avenir ?

 « Ayant fait de gros investissements dans le bâtiment et dans son équipement en machines efficaces, je cherche actuellement à stabiliser et à rentabiliser ma PME. J’ai engagé il y a quelques mois un ouvrier qui m’aide à temps plein. A l’avenir, si mes commandes continuent à augmenter, j’engagerai peut être un second ouvrier. Cela me permettrait d’avoir une personne à l’atelier en production et une seconde qui se rendrait sur place et s’occuperait de la pose de nos produits. 

 De plus, j’aimerai intensifier les relations partenariales avec d’autres indépendants du secteur du bois. Je suis convaincu que ces partenariats peuvent permettre à chaque indépendant de se développer et de se spécialiser dans une des facettes de notre métier. »

Coordonnées

ZAE Haut du Sud – 3, Rue des Artisans – 6730 Tintigny

Tel : 063 57 98 17

Site internet : www.menuiserieschaus.be

Mail : [email protected] 



Focus n°20 : l’Asinerie de l’Ô

 

Nom de l’Entreprise/Statut/Nombre de salariés/Date création entreprise

L’Asinerie de l’Ô est une ASBL bien connue des habitants de la commune de Habay et même au-delà. Elle compte actuellement 4 salariés occupés à temps complet. Depuis sa création au début de l’année 2002, son succès et sa renommée n’ont cessés de croitre, en même temps que la diversification de ses activités. C’est donc au cœur de Habay-la-Vieille que Maïté Sondag, directrice de l’Asbl,  a accepté de nous recevoir.  Elle nous a fait découvrir son travail et celui des 2 familles réunies autour d’un même projet : une asinerie éducative et sociale où animaux et êtres humains apprennent à vivre ensemble.


Depuis quand habitez-vous la commune ?

« J’habite la commune de Habay depuis toujours. Mes parents sont originaires de Habay-la-Vieille. »


Pourquoi s’être installé ici ?

« Tout d’abord parce que mes parents possédaient des terrains familiaux à Habay-la-Vieille, ce qui nous a donné l’accès à la terre. Puis, l’opportunité d’acheter à un particulier des écuries attenantes à ces terrains s’est présentée. C’est à ce moment que notre projet s’est développé. Il y a 8 ans, mes parents ont décidé de construire une habitation à côté de l’exploitation. Mon mari et moi-même avons également construit sur le site il y a un an. Cela nous permet de conserver une proximité avec nos animaux, de mieux se relayer et se répartir les tâches quotidiennes entre les 2 familles. »


Quels services proposez-vous ?

« Notre travail se divise en 2 grands axes.

Le premier est l’accueil des personnes à handicap, qu’il s’agisse d’enfants ou d’adultes. C’est ce que nous appelons « l’Asino-médiation ».

Le second concerne la formation socio-professionnelle en maraichage biologique (exclusivement réalisé grâce à la traction animale). Cette partie concerne un public adulte défavorisé tel que les chômeurs de longue durée et ou peu qualifiée (CESI au maximum), les personnes venant du CPAS, etc. Ces personnes bénéficient d’un suivi individuel et personnalisé tout en découvrant le travail de la terre. Grâce à cette activité, nous produisons des légumes biologiques que nous vendons. Nous fournissons par exemple le réseau bien connu des « Grosses Légumes », des traiteurs ou encore des épiceries locales. Il est également possible pour le particulier de nous acheter directement cette production à la ferme, soit sous forme de paniers hebdomadaires (pour lesquels on s’abonne pour une saison) ou à la pièce via une liste reçue par mail chaque semaine.

Parallèlement à cela, nous accueillons durant l’année des groupes scolaires en leurs proposant des activités à thèmes portant sur l’âne (les soins, le brossage, l’attelage, la nourriture, etc.) ou sur le jardin (découverte des outils, des plantes, des légumes, ateliers pratiques, etc.). Durant les vacances scolaires, nous donnons aux parents la possibilité d’accueillir leurs enfants de 4 à 12 ans lors de stages reconnus par l’ONE et basés, eux aussi, sur des thématiques.

L’objectif commun entre toutes ces activités, c’est d’apprendre le respect des autres, de la nature et des animaux, de rassembler personnes valides et personnes handicapées, de favoriser la rencontre au sens large. »


A qui s’adressent-ils ?

« A tous, sans aucune discrimination de quelque nature que ce soit! Aux adultes et aux enfants, aux personnes valides et aux personnes handicapées, aux personnes socialement fragilisées ou non. »


Pouvez-vous résumer votre Asbl en 3 mots ?

« Ferme socio-éducative »


Qu’envisagez-vous pour l’avenir ?

« Nous nous efforçons tout d’abord chaque jour de maintenir l’activité, de la garder viable pour en conserver ses salariés. Nous souhaitons continuer à développer la gamme de nos activités sur le thème du jardin et de l’âne et toujours sous le principe de l’acceptation de tous. Nous allons prochainement mettre l’accent sur nos paniers de légumes bio et développer le concept pour toucher un public plus large. »


Coordonnées

L’Asinerie de lÔ – Rue du Bua 26A – 6723 Habay-la-Vieille

Tel : 063 43 38 00

[email protected]

www.asinerie.be

http://jardins.asinerie.be/